Histoire du groupe

Depuis 1946, au service du bâtiment.

histoire du groupe Header

Bonifay, c’est avant tout l’histoire d’une entreprise familiale qui a débuté en 1946. Depuis plus de 70 ans, le savoir-faire du négoce des matériaux de construction se transmet de génération en génération. Créée par André et Joséphine Bonifay, l’entreprise qui avait 4 salariés dans les années 50, a su se diversifier au fil du temps.
Objectif : répondre aux besoins du marché. L’histoire Bonifay est indéniablement liée au Var. Fortement attachée à ses racines, l’entreprise compte actuellement plus de 30 implantations dans le département.

FAMILLE BONIFAY

Bonifay, aujourd’hui...

Portée par les valeurs familiales d’expertise et d’innovation, Bonifay est aujourd’hui dirigée par :

André-Jean Bonifay – Président

Valérie Strini – Direction Générale

Jean-Joël Rouillé – Direction Générale

Christophe Bonifay – Direction Générale

Stéphane Bonifay – Direction Générale

Les dates clés qui ont marqué l’histoire de Bonifay

  • 1935 André BONIFAY fait connaissance de la profession du négoce des matériaux de construction et des carrières de matériaux.
  • 1946 André et Joséphine, son épouse, fondent leur propre entreprise de matériaux de construction, ainsi que La «Carrière de Cimay» sur la commune de Sainte-Anne d’Evenos.
  • 1947 L'activité « négoce » est transferé  Avenue Marceau à Toulon Saint-Jean-du-Var.
  • 1949 Afin de pouvoir implanter la toute première fabrique d’agglomérés manuelle, André et Joséphine transfèrent à nouveau l'entreprise dans le quartier Beaulieu, Avenue Amiral Krant,  à Toulon.
  • 1953 Pour les besoins du marché, André et Joséphine décident de développer une offre de service transport. Le Willème «nez de requin» prend la route.
  • 1956 Le premier magasin de bricolage, une salle d'exposition, une usine d’agglomérés semi-automatique, et un malaxeur à béton, sont installés au 849 avenue Colonel Picot à Toulon.
  • 1963 Une toute nouvelle méthode de logistique, de stockage et d’expédition voit le jour : la palettisation manuelle. Le tout premier chariot élévateur est donc acheté, une révolution en termes de levage et de manutention.
  • 1964 Jeannine et André fils, leurs enfants, entrent dans l’entreprise.
  • 1968 Le site de Garde, au cœur de la ZAC des Plantades est créé. Aujourd'hui avec plus de 20 hectares de superficie, ce point géographique stratégique est l’entrepôt principal du Groupe BONIFAY.
  • 1969 La première centrale à béton automatisée est installée et cinq camions-toupies (6x4) assurent les livraisons. La flotte de véhicules ne cessera de grandir,  pour atteindre les 83 toupies, 9 pompes et 11 centrales à béton que nous comptons aujourd'hui, en 2019.
  • 1970 Les besoins du marché évolue, et BONIFAY doit désormais être capable de déplacer des charges que l’homme ne serait pas en mesure de déplacer manuellement et de pouvoir facilement effectuer des livraisons ou des enlèvements en hauteur. Un nouveau mode de livraison est naît et le premier camion-grue prend la route. Ce fut le tout premier d'une grande histoire... 56 autres arriveront par la suite !
  • 1974 Une nouvelle centrale à béton est installée pour assurer une meilleure productivité. Le site de La Garde compte alors six silos à agrégats de 2 800 T,  et trois qualités de ciment de 100 T chacune.
    Il devient alors indispensable de proposer une  nouvelle solution de transport de béton pour les coulages inaccessibles avec les moyens habituels de mise en œuvre. Pour cela, le premier camion « pompe à béton » arrive dans notre entreprise, suivi de 6 toupies de 6 m3. 
  • 1980 Le magasin outillage, bricolage, sanitaire & carrelage prend une nouvelle dimension. Un magasin en libre-service de 1400 m² est construit pour les besoins du marché.
  • 1987 L'usine de préfabrication d’agglomérés est modernisée ; et une presse de grande capacité est installée (1000 tonnes/ jour).
    Une troisième centrale à béton est implantée sur le site de La Garde. Cette dernière aura pour vocation d'alimenter l'usine mais aussi d'améliorer la capacité de production de Béton Prêt à l'Emploi de l'entreprise.
  • 1988 BONIFAY s'implante sur la commune de Carnoules. La même année,  André et Joséphine BONIFAY passent la main à leurs enfants, Jeannine et André. L’entreprise devient BONIFAY S.A.
    Une nouvelle usine de poutrelles treillis en béton est installée, et permet ainsi de produire 1000 ml de poutrelles par jour. Une filiale est également créée, les « Transports Roubon », pour assurer des transports nationaux et internationaux, grâce à une flotte de 8 camions-remorque et semi-remorque. Maryse BONIFAY en est la gérante.
  • 1989 L’aîné des petits enfants, Stéphane BONIFAY entre dans l’Entreprise.
  • 1991 Le deuxième des petits enfants, Jean-Joël ROUILLÉ, entre à son tour dans l’Entreprise.
  • 1992 Le troisième des petits enfants, Christophe BONIFAY rejoint l’équipe familiale. Une nouvelle agence est créée à Flassans sous la responsabilité de Stéphane BONIFAY.
  • 1995 Côté Toulon Ouest, c'est désormais au tour de la ville de Sanary, de voir s'implanter l'enseigne BONIFAY.
    Le groupe achète cette même année, 51 % du négoce « MATERIAUX DU MUY », et construit une centrale à béton de grande capacité (douze cases d’agrégat, 3500 tonnes, cinq qualités de ciment différentes, 600 tonnes) qui permettra de réaliser le premier tube du tunnel de TOULON , ainsi que bien d’autres bâtiments.
  • 1996 Les demandes de construction dans le Centre Var ne cessent de croître.
    Aussi, l'entreprise familiale choisit d'implanter une nouvelle centrale à béton sur le terrain de l'agence de Flassans.
    La quatrième des petits-enfants, Valérie ROUILLÉ, entre à son tour dans l’entreprise familiale.
  • 1997 Afin de pouvoir maîtriser l'ensemble de sa chaîne de fabrication, BONIFAY choisit d'acquérir les « Carrières de Saint-Baillon » situées, à Flassans-sur-Issole. Depuis, c'est 350.000 tonnes de sable, de  gravier et de blocs d’enrochement qui sont produits chaque année, par concassage de calcaire.
  • 1999 Une centrale est installée sur le chantier du Quai Milhaud à l’Arsenal de TOULON pour assouvir les 30 000 m3 de besoin en Béton des chantiers du « Quai du Porte Avions Charles de Gaulle » et du « Bassin Vauban ».
  • Bonifay S.A. achète le magasin de bricolage et d'exposition des « MATERIAUX DU MUY »
  • 2000 Cette année là, de gros chantiers en béton voient le jour : des immeubles, le Quai du Lazaret, le Pont de Brignoles, l'unité de ventilation du Tunnel de Toulon, et bien d’autres
     
  • 2002 Pour répondre à la demande du marché de l’ouest toulonnais, une agence et une centrale à béton sont implantées dans la zone des Playes de Six-Fours-les-plages.
  • 2004 Le magasin d'exposition «Arts de la Table-Carrelage-Sanitaire» de La Garde se modernise, et une nouvelle centrale à béton est implantée sur le terrain des « Carrières de Saint Baillon » à Flassans.
  • 2005 Le cinquième des petits enfants, André-Jean BONIFAY rejoint l’équipe familiale.
  • 2006 Deux nouvelles villes vont connaître l'implantation de l'enseigne BONIFAY : La Londe et Roquebrune-sur-Argens.
  • 2007 Vient au tour de la commune de Tourves, où un négoce et une salle d’exposition sont construits pour répondre à ce secteur « Centre-Var » toujours en forte évolution ; Dans la même dynamique stratégique, une nouvelle centrale à béton ainsi qu'un point de vente, sont implantés à Rians.
  • 2008 Les chantiers du 2ème tube du tunnel de TOULON et du nouvel hôpital de Sainte-Musse débutent. En 4 ans, près de 400 000 m3 de BPE seront alors fabriqués, et plus de 1 400 000 m3 de déblais sont  évacués. Afin de répondre au mieux aux besoins de ces 2 marchés, l'entreprise s'adapte :
    • Deux nouvelles centrales à béton sont installées sur les villes de Six-Fours et de La Garde.La
    • flotte de véhicules est renforcée, et compte alors 22 semi-remorque et de 84 pompes à béton.
    • Un  atelier mécanique est créé. Celui-ci permet à BONIFAY d'assurer un service de réparation et d'entretien de Poids lourds, 24h/24 et 6 jours/7.
  • 2009 Une salle d'exposition d'aménagement intérieur et extérieur apporte désormais une réelle plus-value à l'agence de Sanary.
  • Cette même année, Vinci et BONIFAY débutent un chantier d'envergure pour Ikéa. Près de 15000 m3 de béton seront coulés afin d'assurer 2 niveaux de stationnement suplémentaire, et le doublage de la surface commerciale pour le géant suédois.
  • 2010  Afin de mieux vous satisfaire et de répondre le plus rapidement possible aux exigences de délais, liées à notre secteur d’activité, BONIFAY décide de créer un atelier de façonnage d’armatures pour béton, sur la commune de Flassans.
    L’atelier est équipé de machines de dernière génération :
    • Un banc de coupe et une cintreuse semi-automatique ( jusqu’au Ø 32)
    • 1 cadreuse-façonneuse bidirectionnelle et double fils ( Ø 6 à 12)
    • 2 dérouleuses façonneuses ( Ø 8 à 25) jusqu’à 12 ml
    • et une plieuse jusqu’à 6ml.
  • 2013 Jeannine et Guy ROUILLÉ et Maryse et André BONIFAY passent le relai à la troisième génération. L'entreprise BONIFAY SAS voit le jour, avec André-Jean BONIFAY à sa Direction.
  • 2014 L'entreprise est choisie pour réaliser un énorme chantier de béton dans le département de la Haute-Garonne : le tunnel de St Béat.
    Une centrale à béton est donc installée sur place, pendant 16 mois, pour produire les 24000 m3 de Béton nécessaire.
    En parallèle, à l'Ouest de Toulon, la DCNS entreprise de haute technologie et d’envergure internationale, confie à BONIFAY la réalisation de son projet immobilier de plus de 30 000 m².
    Côté magasin libre-service, l'agence de la Londe se déplace à un kilomètre plus loin, afin de proposer à sa clientèle une plus grande superficie et une magnifique salle d'exposition.
  • 2015 La société s’ouvre vers de nouveaux marchés, en implantant sa toute première enseigne dans le département des Hautes-Alpes (05) près de Gap.  BONIFAY (implanté sur la commune de Remollon) c'est depuis : 2200 m2 de surface de vente, et 4000 m2 de cour de matériaux, au service du particulier comme du professionnel, 6 jours sur 7.
    Cette même année, l'agence de Roquebrune, située dans le quartier de la Bouverie, s'aggrandit.
    Du côté de Toulon, un immense chantier très novateur voit le jour avec la construction d'un complexe unique dans le département : “l'Avenue 83”. La construction de ce centre commercial et de loisirs à ciel ouvert aura nécessité la fabrication et la livraison de 24000 m3 de béton BONIFAY.
     
  • 2016 Le premier magasin spécialisé dans l'univers du bassin « Piscine & Spa » s'implante dans la célèbre zone commerciale «  Grand-Var ». Avec un emplacement idéal, l'enseigne a pour vocation d'apporter un assortiment profond, ainsi que des services et des conseils plus poussés dans cette branche déterminée.
    En parallèle, dans le département des Bouches du Rhône, BONIFAY confirme à nouveau son expertise de génie civil, en implantant  deux centrales mobiles dans l'enceinte du port autonome de Marseille. En 8 mois, trois immenses caissons Jarlan de 23 m de haut, le caisson de transition avec la digue,  et plus de 400 blocs coffrés rainurés d'enrochement artificiel, qui ont été réalisés.
  • 2017 L'équipe familiale s'aggrandit, avec l'arrivée de la quatrième génération BONIFAY. Julien ROUILLÉ et Julie BONIFAY intègrent l'entreprise, chacun dans un domaine d'activité différent. Julien s'oriente vers la partie technique, et particulièrement dans le domaine de la préfabrication Béton ; Julie met en avant son excellent relationnel, et se spécialise davantage vers l'aspect commercial de l'activité.
    Le groupe développe son activité industrielle en construisant sa deuxième usine de préfabrication de produit béton à Flassans.
  • 2018 La carrière de St Baillon obtient l'autorisation préfectorale de s'aggrandir et d'augmenter sa capacité d'exploitation de près de 30% ( de 250 000 tonnes à 350 000 tonnes/ an ). L'entreprise BONIFAY et la carrière de St Baillon, désireuses de s'inscrire dans une démarche d'industries responsables, veillent à œuvrer chaque jour pour réaménager le site, et offrir ainsi de véritables lieux de vie et des écosystèmes riches de biodiversité.
    Dans cette continuité de volonté de développement durable du secteur de la construction, l'entreprise BONIFAY fait alors le choix stratégique de racheter une nouvelle société, dans la zone industrielle des Playes à Six-Fours. ECORECEPT voit le jour, et accompagne depuis, industriels, collectivités, entreprises du BTP, et particuliers dans leur démarche de gestion des déchets ( de la collecte, au transport, en passant par le traitement et la valorisation des matériaux.